Blog Messages

« Je ne suis pas à vendre »

30 de avril 2020

« Je ne suis pas à vendre »

Comment fonctionnaient l’achat et la vente d’esclaves dans le passé ? Seuls ceux qui ont été faits esclaves ont été achetés, qu’il s’agisse d’hommes, de femmes ou d’enfants.

Certains ont été faits esclaves pour payer les dettes familiales, qu’ils ne pouvaient pas se permettre, d’autres ont été séquestrés par des marchands d’esclaves puis vendus à des personnes d’autres nations, et il y avait encore ceux qui étaient nés esclaves parce que leurs parents étaient esclaves.

Quelle que soit la forme sous laquelle la personne, une fois libre, a été faite esclave, lorsqu’elle a été achetée par quelqu’un, elle est devenue sa propriété.

Tout homme considéré comme libre ne pouvait être acheté par personne, car il était propriétaire de lui-même.

“… car tu as été immolé, et tu as racheté pour Dieu par ton sang des hommes de toute tribu, de toute langue, de tout peuple, et de toute nation ; » Apocalypse 5:9

Toute personne qui se considère comme étant libre ne peut être rachetée par le Sang du Seigneur Jésus, à moins qu’elle ne soit « à vendre », c’est-à-dire qu’elle se place devant Dieu dans la condition de serviteur / esclave.

Ce que nous voyons aujourd’hui, ce sont des chrétiens qui lèvent la main pour prier, qui appellent Jésus « Seigneur », mais qui ont sur la poitrine un signe disant « Je ne suis pas à vendre », c’est-à-dire, je veux continuer à faire ma volonté, vivre à ma façon, réaliser mes désirs, être « maître de mon destin ».

Peu importe qui est la personne, ce qu’elle a fait, de quelle nation elle vient, quel est son passé, ce qui compte, c’est qu’elle est « à vendre » pour être rachetée par le Précieux Sang du Seigneur Jésus.

Évêque Carlos Rocha
Portugal


One comment
  1. Jonathan D.B

    Bonjour Évêque, C'est trés fort nous devons nous faire esclave pour que dieu soit notre propriétaire! Que Dieu vous bénisse!

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.